7 lettres

Par défaut

7 Lettres | hachette.fr

Résumé : Après avoir disparu pendant plus d’un mois et être revenu sans aucune explication, Colton Crest a été assassiné. C’est son meilleur ami, Eliott, qui retrouve son corps ainsi qu’une lettre, nichée dans sa veste. Signée de la main de l’assassin, le contenu de la lettre propose un jeu de piste qui le mènera à six autres lettres. Chacune d’elle le rapprochant un peu plus de la vérité, de l’identité du tueur…

Ce que j’ai aimé : L’idée du jeu de piste nous amène progressivement sur d’autres soupçons et nous ne sommes jamais sûrs de rien. Ce principe de jeu de piste est donc original avec un retournement de situation en toute fin de l’histoire. Le récit est passionnant. En effet, tout y est conjugué : le suspens, le personnage principal est attachant et l’histoire est structurée. Le fait que le meilleur ami soit l’enquêteur donne une tournure complètement différente à cette histoire que si cela avait été des policiers. Enfin, chaque lettre est déterminante mais aussi troublante. En tant que lecteur, je me suis identifié à l’ami et si j’étais en même temps excité de trouver l’auteur j’étais aussi triste de voir que le tueur avait tout programmé.

Conseil aux lecteurs : Pour des lecteurs âgés de 13 ans

Les 100

Par défaut

Résumé :Ils sont 100, tous mineurs, tous accusés de crimes passibles de la peine de mort. Après des centaines d’années d’exil dans l’espace, le Conseil leur accorde une seconde chance qu’ils n’ont pas le droit de refuser : retourner sur Terre. Seulement, là-bas, l’atmosphère est toujours potentiellement radioactive et à peine débarqués les 100 risquent de mourir.

Ce que j’ai aimé : Comme je vous l’ai dit précédemment dans la ballade de Pern j’aime beaucoup le thème sur la colonisation. Ici dans le livre 100,  est évoquée la Terre recolonisée par les humains. J’ai bien aimé les personnages principaux en général car ils essayent de trouver les meilleures solutions, d’essayer de penser comme des adultes alors que pour la majorité ils n’ont que 15 ans. Cet univers post-apocalyptique me plaît bien. J’ai lu les 4 tomes et celui que je préfère est le tome 4 car on vit une grosse bataille.

Conseil aux lecteurs : Pour des lecteurs âgés de 13 ans.

La ballade de Pern

Par défaut

Pour information, je n’ai lu qu’un seul tome et chaque tome est une nouvelle histoire (il y a 22 tomes). Vous pouvez vous contenter du Tome 1 qui explique la colonisation.

Résumé : Pern est une planète qui a pour but d’établir une colonie. Arrivés sur la planète, les humains découvrent que des « Fils » tombent sur Terre . Ces « Fils » sont des sortes de limaces qui mangent tout sur leur passage .

Ce que j’ai aimé : L’auteur arrive à introduire les dragons dans le livre d’une manière assez simple, ce qui rend l’histoire facile à comprendre. En effet, les dragons sont découverts par des enfants qui faisaient un travail d’exploration. De plus le thème de colonisation me plaît car nous voyons peu à peu les humains se développer sur la planète : quand ils construisent les bâtiments, comment ils arrivent à organiser la ville, comment s’établissent les relations entre les humains,… Le développement de l’humain est attachant et on suit son histoire.

Conseil aux lecteurs : Pour des lecteurs âgés de 15 ans (long à lire et à comprendre)

Ça

Par défaut

Résumé : « Ça » peut prendre la forme d’un loup-garou, d’une momie, de sangsues meurtrières ou devenir un clown maléfique muni de crocs et de griffes. « Ça » va chercher dans les peurs de l’enfance pour attirer et dévorer ses victimes. Tous les vingt-sept ans, « Ça » revient à Derby, petite ville du Maine. Un groupe composé de six garçons et d’une fille, se nomme le « Club des Ratés », et va y faire face une première fois puis une seconde fois, alors que les membres du groupe auront déjà basculé depuis longtemps dans l’âge adulte.

Ce que j’ai aimé : Pour un premier livre d’horreur, j’ai trouvé cela comme une très bonne expérience car au-delà de l’univers, c’est un excellent écrivain qui prend le temps de nous donner des détails et nous tient en haleine. De plus, en lisant ce livre d’horreurs, cela donne plus de frissons que dans le film (que j’ai vu). Dans ce livre, il arrive à introduire un univers fantastique et d’horreur le tout accompagné d’un peu de suspens.

Conseil aux lecteurs : Pour des lecteurs âgés de 15 ans (même si je l’ai lu avant !)

P.O.V – Point of View

Par défaut

Résumé : Lucas, jeune adolescent de 14 ans, se prête à télécharger une vidéo en streaming mais va faire une découverte à laquelle il ne s’y attendait pas. Le visionnage de films pornographiques, l’amènera progressivement et rapidement addict au cybersexe au point de tout délaisser (scolarité, amis, famille, loisirs, …). Ses parents ne prendront conscience que deux années plus tard de cette spirale. Alors qu’ils pensaient que le retirer de cette addiction serait simple, ils ne sont pas au bout de leur peine. Lucas devra, de son côté, accepter de vivre différemment et avoir accès à l’écran.

Ce que j’ai aimé : L’auteur dénonce habilement l’accès à Internet aussi librement auprès des jeunes de moins de 18 ans et qui du coup peuvent les confronter à des sites choquants tels que les sites pornographiques. De plus, à travers l’expérience de Lucas, on se rend compte que son addiction à ces vidéos et au monde virtuel, lui donne une fausse idée des relations amoureuses et sexuelles. Ce thème reste un thème tabou dans les discussions familiales et l’auteur nous permet d’en parler simplement. Il dénonce aussi la génération 12/16 ans d’aujourd’hui qui passe beaucoup de temps devant les écrans sans quasiment aucun contrôle parental. Malgré le thème très intéressant, il y a des passages qui ne sont pas conseillés à lire pour les moins de 15 ans.

Conseil aux lecteurs : Pour des lecteurs âgés de 15 ans et surtout avertis en lecture.

 

Interfeel

Par défaut

Résumé : Nathan et ses amis sont connectés en permanence à Interfeel, un réseau social permettant de partager ses émotions. Un jour, drame se produit en classe. Un de leur professeur décide en effet de leur montrer la « vraie » vie. À partir de cet instant, Nathan décide de chercher ce qui se cache derrière Interfeel.

Ce que j’ai aimé : L’auteur nous présente une société où tous les jeunes perçoivent les sentiments qu’à partir de leur puce intégrée en eux et donc les émotions ne sont plus gérées naturellement. Cette société fait peur car les jeunes ne se parlent plus. Ainsi, le personnage de Nathan m’a rassuré car il cherche à comprendre ce qui se passe avec des personnes non connectées au réseau. C’est un livre « alerte » sur la dangerosité des écrans et leur utilisation.

Conseil aux lecteurs : Pour des lecteurs âgés de 13 ans.

Grupp

Par défaut

Résumé : Imaginez la vie de deux frères au 22ème siècle. Ils ont un implant dans leur corps et cet implant leur donne des indications. De plus, les parents peuvent contrôler votre périmètre de sécurité. Scott (l’aîné) décide de se révolter contre ce système. L’histoire nous dira s’il peut réellement résister.

Ce que j’ai aimé : J’apprécie le personnage Scott car il représente la rébellion, celui qui refuse d’être soumis à un monde où tout est décidé à l’avance. Stan, son jeune frère représente la naïveté et ne partage pas l’idée de son frère. L’auteur nous démontre qu’il vaut mieux vivre dans une société équitable avec toutes les couches sociales représentées plutôt qu’une société où les riches auraient le pouvoir sur tout et les plus démunis auraient une espérance de vie très courte. Avec un livre « futuriste »; il nous livre un roman d’une certaine façon de notre époque actuelle.

Conseil aux lecteurs : Pour des lecteurs âgés de 12 ans.

Shikanoko – Tome 1 à Tome 4

Par défaut


Tome 1 : L’Enfant du Cerf
Tome 2 : La Princesse de l’Automne
Tome 3 : L’empereur invisible
Tome 4 : L’héritier de l’arc-en-ciel

Résumé : Laissé pour mort dans la montagne, le jeune Shikanoko trouve refuge chez un sorcier qui lui fabrique un masque aux immenses pouvoirs magiques. Il devient «l’Enfant du Cerf». Il parlera aux fantômes et aux esprits protecteurs, il apprendra des hommes et des femmes les plus puissants,  l’amour et les sentiments les plus purs, mais aussi la cruauté et les machinations politiques…

Ce que j’ai aimé : J’ai beaucoup aimé la période où l’histoire se déroule car c’est en même temps proche et éloigné de notre époque actuelle. Le personnage de Shikanoko est intéressant tout au long de l’histoire car on le voit progressivement évoluer. En plus de ses pouvoirs magiques, il est altruiste. L’ambiance samouraï donne un caractère épique à tous les aventures et c’est très excitant à lire.

Conseil aux lecteurs : plutôt pour des lecteurs âgés de 14 ans.

Le bâtard de Kosigan

Par défaut

Résumé : Le chevalier, Pierre Cordwain de Kosigan, dirige une compagnie de mercenaires d’élite. Fils d’un noble et d’une une servante, il est se fait appeler le  « Bâtard ». Il  décide de mettre à disposition ses hommes et ses pouvoirs  au service des plus grandes maisons d’Europe. Sa présence en Champagne en inquiète plus d’un. Il est réputé pour être un mercenaire sans foi ni loi .

Ce que j’ai aimé : Alors que l’auteur nous plonge dans la période de la fin du moyen-âge au début de la renaissance, il réussit à introduire des éléments d’un univers fantastique. J’ai beaucoup aimé le personnage du bâtard de Kosigan car il est à la fois rusé, intelligent, et il parvient toujours à ses fins. J’ai également beaucoup apprécié le récit parallèle de son descendant.

Conseil aux lecteurs : plutôt pour des lecteurs âgés de 14 ans.

 

Fablehaven

Par défaut

Résumé : Depuis des siècles, des créatures fantastiques se cachent dans un lieu secret nommé Fablehaven. Kendra et Seth ignorent tout de ce lieu magique, dont leur grand-père est pourtant le gardien. Un jour, ils découvrent un immense secret, la forêt qui les entoure est peuplée d’êtres magiques tels que les fées, géants, sorcières, monstres, ogres, satyres, naïades… Aujourd’hui, Fablehaven est menacé ….Un combat commence où les deux enfants vont lutter contre le mal.

Ce que j’ai aimé : L’univers crée car il représente le monde fantastique ; mais ce que j’apprécie en particulier c’est que l’auteur introduit le monde moderne dans ce monde fantastique. Le fait de mélanger deux univers qui s’opposent rend la lecture encore plus addictive. J’adore Seth car il est intrépide et courageux.

Conseil aux lecteurs : Pour des lecteurs âgés de 11 ans.:Vous ne pouvez pas lire les livre dans n’importe quel sens.