Lever de rideau sur Terezin

Par défaut
Lever de rideau sur Terezin

Novembre 1943, Victor Steiner, metteur en scène, est arrêté par la police allemande en France. Il sera déporté dans le camps de concentration de Terezin. Il trouve un admirateur chez les nazis qui lui demande de créer une pièce de théâtre. En effet, l'admirateur souhaite qu'il y ait un semblant de bien-vivre dans le camps lors de la visite des représentants de la Croix-Rouge. Le héros de l'histoire est Victor Steiner mais il y a aussi Léo qui est un jeune garçon collégien dont le grand-père est mathématicien. Durant tout le livre, nous suivons la création de la pièce au sein du camps. La dureté du camps y est décrite mais aussi la pression que vit l'auteur Victor Steiner pour écrire sa pièce.

Ce que j'ai aimé : Victor Steiner est malin et va réussir à déjouer la demande de son admirateur en réussissant un gros coup (que vous découvrirez en lisant le livre !). J'aime la relation entre Léo et son grand-père car il est très attaché à lui et c'est le seul membre de sa famille qui lui reste. C'est un livre aussi intéressant par la période concernée car nous découvrons un peu la vie dans un camps de concentration et les conditions de vie pour les prisonniers (surtout des personnalités connues)

Conseil de lecteurs : à partir de 12-13 ans (scènes un peu violentes et d'autres très émouvantes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.